Utilisation des protéines de la phase aiguë comme bio-marqueurs

Quand les porcs se trouvent face à une situation de stress, ils réagissent en exprimant différents types de réponses pouvant toucher le comportement, le systèm...
Vendredi 26 Septembre 2003 (il y a 13 ans 10 mois 25 jours)
Quand les porcs se trouvent face à une situation de stress, ils réagissent en exprimant différents types de réponses pouvant toucher le comportement, le système nerveux central, le système neuro-endocrinien ou l'appareil immunitaire. Cette réponse au stress est connue sous le nom de réponse de la phase aiguë. Dans cette situation, on constate une modification du niveau de synthèse hépatique des protéines plasmatiques, dénommées protéines de la phase aiguë (PPA) ; leur concentration peut baisser (PPA-négatives : préalbumine, transferrine, albumine...) ou augmenter (PPA-positives : protéine réactive C, amyloïde A, alpha 1 - gyoprotéine acide (GPA), inhibiteurs de protéase, haptoglobine et fibrinogène).

Les PPA peuvent servir de bio-marqueurs, non spécifiques mais très sensibles, des infections, traumatismes ou mauvaises conduites d'élevage ; ils peuvent aussi servir d'outils prédictifs étant donné que leur concentration est modifiée même avant l'apparition des signes cliniques. Le dosage des PPA peut alors aider à identifier les facteurs provoquant les stress majeurs chez le porc et par conséquent aider à l'évaluation et à l'amélioration des systèmes de production; il peuvent aussi servir de marqueurs de la qualité à l'abattoir, garantissant ainsi l'absence de situations de stress aigu dues au transport ou à des infections.

Des chercheurs espagnols ont réalisé une étude sur la relation entre les PPA, les performances zootechniques et la qualité des carcasses en dosant la pig-MAP* et l'haptoglobine dans des élevages de différents statuts sanitaires et zootechniques, dans des conditions de transport de durées ou qualités différentes ou dans des conditions de stress provoqué.

Les résultats montrèrent que :
  • L'utilisation de la pig-MAP et de l'haptoglobine peut être considérée comme un outil d'évaluation des systèmes de production et de la qualité dans la mesure où on observe une augmentation de leurs concentrations dans les élevages où le niveau sanitaire et les performances sont faibles et où la mortalité est élevée. Leur utilisation peut être complétée par les techniques déjà utilisées aujourd'hui (profils sérologiques, autopsies, analyses des points critiques) pour pouvoir déterminer la cause exacte de leur augmentation (infectieuse, zootechnique...).

  • Concernant le transport à grandes distances, les verrats transportés dans d'excellentes conditions avaient des taux de PPA inférieurs à ceux qui avaient été transportés dans des conditions standard. Pour ce qui concerne le transport commercial à courte distance des porcs vers l'abattoir, on ne constata pas, dans cette étude, d'augmentation significative du taux de PPA même si on enregistra une augmentation chez les mâles entiers. Il faudrait analyser si ces résultats ont été causés par une faible intensité du niveau de stress ou par un manque de temps pour augmenter le niveau des PPA.

  • Dans des conditions de stress provoqué (dans cette étude, ce fut une augmentation de la température et une diminution de l'espace de vie chez les femelles et chez les mâles entiers), on observa une augmentation des PPA analysées, ce qui suggéra d'envisager leur utilisation comme marqueurs des situations de stress impliquant des baisses de performances de l'élevage.
*pig-MAP est une PPA de type 1 décrite par des chercheurs de l'Université de Saragosse (Espagne);, sa concentration peut augmenter de 20 à 30 fois par rapport à la concentration de base (0,3 a 0,8 mg/l) suite à une inflammation causée par une injection d'huile de thérébentine, atteignant son maximum à J2 pour ensuite rétrouver les valeurs initiales 10 à 12 jours après le début de la réponse de phase aiguë.

C. Piñeiro. Etude des protéines de la phase aiguë chez le porc et de sa relation avec les performances de production. XVIII Cours de Spécialisation de la FEDNA. Barcelone, 2002.

En cherchant bien

Diagnostic de la M.A.P. et du Syndrome Dermite Néphropathie06-Oct-2003 il y a 13 ans 10 mois 14 jours
Prévalence de l'entéropathie proliférative22-Sep-2003 il y a 13 ans 10 mois 29 jours

Commentaires de l'article

Cet espace n'est pas destiné a être une zone de consultation des auteurs mais c'est un lieu de discussionouverts à tous les utilisateurs de 3trois3.

Pour commenter, vous devez être utilisateur de 3trois3 et vous connecter

Vous n'êtes pas encore utilisateur de 333?inscrivez-vouset accédez aux cours du porc, au moteur de
recherche,...C'est gratuit et rapide
Etes vous enregistré dans 333?LOGINSi vous avez oublié votre mot de passe nous vous l'envoyons ici