La ventilation dynamique en production porcine : importance du choix et du bon fonctionnement du système de ventilation (2ème partie)

Acheter en fonction de ses besoins L’optimisation des achats est l’objectif. Chiffrer le coût d’achat Critère de mesure ...
Vendredi 13 Février 2009 (il y a 8 ans 9 mois 6 jours)

Acheter en fonction de ses besoins

L’optimisation des achats est l’objectif.
Chiffrer le coût d’achat
Critère de mesure Ecart
Performance des ventilateurs (à diamètre égal) m3/h/W …jusqu'à 50%
Capacité des ventilateurs (à diamètre égal) m3/h …jusqu'à 40%
Consommation du chauffage kW/h …jusqu'à 50%
Consommation de l'éclairage kW/h …jusqu'à 75%
Consommation totale (ventilation+ chaleur + éclairage) kW/h …jusqu'à 80%
Compilation de données personnelles et de plusieurs auteurs

On utilise par exemple des ventilateurs, qui sont souvent les grands "oubliés" de l'élevage. On doit choisir les ventilateurs sur des critères objectifs, par un test de performance réalisé par un laboratoire indépendant, avec une certification qui indique :

- Le débit (m3/h) sous pression statique "réelle" (Pa) en simulant le fonctionnement en élevage. (beaucoup d'informations apparaissent à 0 Pa, ce qui arrive rarement en élevage).

- La fiabilité mesurée comme le rapport entre le débit à pression statique élevée (40-50 Pa) et à faible pression (10-12 Pa). Il faut que ce soit le plus proche de 1. Cela indiquera la faible influence de facteurs externes comme le vent.

- L'efficacité (efficience) du ventilateur mesurée en relation entre le débit (m3/h) et la puissance (W). Il est recommandé de mesurer à 10-12 Pa et à 20-25 Pa. Plus la valeur est élevée, plus le ventilateur est efficace.

De plus, on devra évaluer la qualité de fabrication, le service après vente, le prix, le fonctionnement et la maintenance (en demandant à d'autres utilisateurs par exemple). Une fois que l'on a eu toutes les informations, on devra comparer les différents modèles pressentis et choisir de façon objective en fonction de nos besoins.

Utilisation adaptée et régulation du système

Aujourd'hui, on rencontre beaucoup de types de régulateurs sur le marché, quelques-uns très sophistiqués. Ils doivent être faciles de compréhension et d'utilisation. Un bon régulateur avec une mauvaise utilisation devient rapidement un mauvais régulateur, et se traduit par des pertes économiques importantes.
Les pertes de chaleur par la ventilation varient en fonction du poids de l'animal au début et à la fin de son séjour dans le bâtiment. Il y a un impact élevé sur la consommation d'énergie et, pour cela il est important de contrôler le niveau de la ventilation et l'apport de chauffage.

Avoir le "courage" de se comparer à d'autres élevages

Comparer régulièrement sa consommation d'énergie à des élevages identiques nous aide à nous situer pour pouvoir s'améliorer. Pour cela, on a besoin de recueillir des données pour déterminer quelques indicateurs ; il faut réaliser une comparaison transversale (type d'élevage, climat du local, type d'alimentation, statut sanitaire, etc.) afin de pouvoir mettre en place une série d’actions de progrès
1. Suivre les consommations (kW/mois, an)
2. Production annuelle (porcs, kg/mois, an)
3. Base de données (élevages comparables)
4. Comparaison par indices de consommation et phase de production,
5. Plan d'action en fonction de priorité et du coût / amortissement,
6. Indicateurs : kWh/ kg, kWh/porc, kWh/m², etc.

Phase de production Indicateurs
Elevages les plus efficaces Elevages à consommation "moyenne" Elevages les moins efficaces “Elevage x”
Maternité
Sevrage
Engraissement
Mesures correctives
Priorité Faible Moyen Elevé
Coût Amortissement Coût Amortissement Coût
Amortissement
Haute
Moyenne
Basse

Par exemple, au Royaume-Uni, on réalise des études comparatives et on met en place des mesures correctives plus ou moins urgentes en fonction d'un indice de référence (National Pig Association, 2005).

Consommation d'énergie par porcelet produit (kwh) Le pourcentage de variation (écart) est dû à la mise en œuvre de mesures comme :


- Meilleur contrôle du régulateur,
- Herméticité des salles,
- Nettoyage régulier des ventilateurs,
- Réisolation des bâtiments,
- Rénovation des contrôleurs de ventilation et de chauffage,
- Amélioration de la conception des entrées d'air,
- Eclairage plus efficace,
-
etc.


Miser sur l'investissement dans l’efficacité énergétique

• Réaliser par un spécialiste une étude économique sur l’économie d'énergie pour que l'investissement soit justifié
• Avoir un chauffage efficace et bien choisi (convection - radiation) en fonction du type d'animal,
• Porter une attention particulière à la perte de tension à cause de câbles inadaptés (calibre) et de grande longueur,
• Contrôler la ventilation minimale,
• Privilégier l'investissement dans l'isolation au détriment du surdimensionnement du système de climatisation,
• Eviter les fuites d'air non contrôlées, etc.

Investir dans le suivi régulier et la maintenance


Le manque d'entretien peut déclencher de grandes pertes :

Mesurer la perte
Perte / manque d'entretien Ecart
Capacité de ventilation (ventilateurs + accessoires) …jusqu'à 30%
Consommation par la ventilation (ventilation minimale) …jusqu'à 40%
Fuites d'air (perte due aux échanges d'air) …jusqu'à 20%
Efficacité des panneaux évaporateurs …jusqu'à 25%
Consommation par perte de tension (max. 10% de perte) …jusqu'à 20%
Compilation de données personnelles et de plusieurs auteurs

Il est nécessaire d'effectuer des réparations et / ou de nouvelles installations dans l'objectif de rallonger la durée de vie fonctionnelle des appareils et des installations. Un nombre important d'études a démontré qu'après un investissement dans des transformations du système de ventilation, on a obtenu une réelle économie sur une période relativement courte après cette rénovation.
Très souvent de petits changements peuvent apporter de grandes améliorations à court terme. Du point de vue de la maintenance, on devra prêter une attention particulière pour assurer une ventilation minimale et du chauffage en hiver, une ventilation maximale et un refroidissement en été et contrôler l'humidité toute l'année mais surtout au printemps et à l'automne.

La formation pour détecter et résoudre les problèmes du système de ventilation est simple. Un bon investissement, le nettoyage et l'entretien assurent le confort des porcelets.

L'avenir

• Assurer une formation personnalisée des éleveurs et des techniciens de production sur le thème de la climatisation et de l'économie de l'énergie.

• S'assurer du suivi et du contrôle de l'information apportée par le système de ventilation.

• Privilégier et planifier l'entretien préventif du système de ventilation au détriment de la réparation d'urgence.

S’adapter aux besoins des animaux "in situ", c'est-à-dire dans l’élevage même en fonction de la conception de celui-ci, du type d'animal (génétique), du bien-être de l'animal, du système de climatisation choisi et du climat local.

• Obtenir une ambiance de travail plus agréable et sûre pour les employés de l’élevage en développant des méthodes efficaces, pas onéreuses et demandant peu d'entretien pour le contrôle des bruits, des gaz, de la poussière, des odeurs et des émissions de gaz par combustion.

• Avoir une climatisation efficace des élevages en saisons chaudes et particulièrement dans les engraissements pour augmenter les abattages en été.

• Prendre en compte l'efficacité énergétique comme critère de choix du matériel à installer.

• Introduire le CO2 comme variable avec la température et le % HR pour la régulation globale de la ventilation dans la salle.

• Introduire les énergies alternatives (solaire, éolienne, …)

Joan Escobet. Marco i Collell. Espagne

Commentaires de l'article

Cet espace n'est pas destiné a être une zone de consultation des auteurs mais c'est un lieu de discussionouverts à tous les utilisateurs de 3trois3.

Pour commenter, vous devez être utilisateur de 3trois3 et vous connecter

Vous n'êtes pas encore utilisateur de 333?inscrivez-vouset accédez aux cours du porc, au moteur de
recherche,...C'est gratuit et rapide
Etes vous enregistré dans 333?LOGINSi vous avez oublié votre mot de passe nous vous l'envoyons ici