Lire cet article dans:

Quelles sont les pertes économiques dues aux défauts génétiques ?

Les analyses les plus importantes et les plus détaillées ont été menées il y a 40 ans par Done, Reed et Deeble en 1972. On y décrivait l’incidence des défauts génétiques détectés par des techniciens entraînés sur les vingt premières portées “viables” de tous les mâles Large White et Landrace utilisés pour l’IA au Royaume-Uni.

Mardi 3 Avril 2012 (il y a 5 ans 4 mois 13 jours)
En este estudio la mortalidad, y las pérdidas económicas, para splayleg fueron las más elevadas.
Dans cette étude la mortalité et les pertes économiques pour splayleg furent les plus élevées.

Dans le précédent article “Quelle est la fréquence des défauts génétiques ?” on a décrit que des niveaux entre 2,5 et 5 % peuvent être considérés comme “normaux” même s’il est évident qu’il y a une variabilité entre élevages et entre génotypes. On a aussi signalé qu’il n’est pas rare que les élevages subissent des « tempêtes » au cours desquelles l’incidence est supérieure aux niveaux antérieurs, surtout pendant de courts épisodes. Ces « tempêtes” sont souvent difficiles à contrôler et elles peuvent générer d’intenses discussions avec les fournisseurs de génétique.

Cependant, quels sont les coûts économiques attribuables à ces défauts ? Les analyses les plus importantes et les plus détaillées ont été menées il y a 40 ans par Done, Reed et Deeble en 1972. On y décrivait l’incidence des défauts génétiques détectés par des techniciens entraînés sur les vingt premières portées “viables” de tous les mâles Large White et Landrace utilisés pour l’IA au Royaume-Uni.
Ils trouvèrent au total plus de 60 défauts dont 13 mortels ou entraînant le sacrifice des animaux. Comme le montre le tableau suivant, la mortalité oscillant selon le défaut entre 5 et 100 %:

% Incidence
Mâle Large White Mâle Landrace % morts ou sacrifiés
Splayleg 0,14 1,25 50
Hernie inguinale/scrotale 0,44 0,67 5
Atrésie anale 0,14 0,31 100?/50?
Pitiriasis rosea
0,08 0,33 5
Hernie ombilicale
0,16 0,05 10
Tremblements
0,02 0,09 100
Membres doubles 0,03 0,05 5
Extrêmités antérieures élargies
0 0,03 5
Mandibule
0,02 0 50
Cyphose
0 0,02 5
Cranioschisis 0 0,02 100
Hydrocéphalie
0 0,02 100
Défauts oculaires
0 0,02 100
Total %
1,02 2,84

Il a été développé un modèle économique évaluant la perte économique par portée tout au long de la pyramide de production depuis le noyau génétique jusqu’aux bâtiments commerciaux pour les défauts ayant une incidence supérieure à 0,01 %. Le modèle supposait 10 nés vivants par portée et concluait que le coût des défauts génétiques était de 0,36 $ américains pour les portées de mâles Large-White y de 1,13 $ américains pour les portées de mâles Landrace. Il faut tenir compte du fait que depuis la publication de ces données la taille des portées a augmenté et la valeur marginale estimée d’un porcelet sevré a été multipliée par 11 depuis 1972. Par conséquent, la valeur actuelle des pertes a probablement significativement augmenté

Atresia - la inviabilidad conduce a la muerte y a la pérdida económica. 	 Cifosis - común en algunas explotaciones aunque la mayoría de cerdos sobreviven y crecen normalmente.
Atrésia – la non viabilité conduit à la mort et à la perte économique
Cyphose – commun dans certains élevages même si la majorité des porcs survivent et grandissent normalement.

Pour avoir une vue actuelle de la mortalité associée à des troubles génétiques, une enquête anonyme à grande échelle qui s'est terminée en Septembre 2010 a été menée par une entreprise génétique européenne (Large-White et Landrace) pendant 4 ans et demi. Un total de 196.424 porcs de race pure ou F1 ont été évalués. Des techniciens formés ont noté chaque naissance pendant 12 h dans la salle de mise-bas pour établir l'incidence des malformations congénitales (détectables à la naissance). D'autres évaluations ont été effectuées sur tous les animaux qui ont survécu à 45 kg ± 5 kg et à 95 kg ± 9 kg pour estimer l'incidence des anomalies qui se produisent entre la naissance et 95 kg de poids vif. Les résultats ont été combinés et on y a inclus les informations sur le nombre réel de morts et de sacrifiés qui pourraient être attribués à des défauts génétiques entre la naissance et 95 kg de poids vif:

Nombre de défauts Nombre de morts/sacrifiés % de morts/sacrifiés
Hernie inguinale/scrotale 2026 81 4
Hernie ombilicale
953 48 5,0
Cryptorchidie 819 2 0,2
Organes génitaux femelles 74 0 0
Déformations graves des pattes 282 73 25,9
Epithéliogénèse imparfaite 2 2 100
Splayleg
5 2 40
Autres
194 35 18,0
Défauts totaux
4355 243
Porcs totaux
196.424
% atteints
2,217 0,124

En résumé, dans cette population, l'incidence globale des anomalies était de 2,22%. Un peu plus d'un cochon sur 20 (5,6%) est mort ou a été euthanasié en raison du défaut, ce qui représente un taux global de 0,124%.

En supposant que les données présentées sont représentatives des autres populations de porcs à travers le monde, il est possible d'estimer le coût annuel des défauts génétiques. Les dernières statistiques de la FAO (http://faostat.fao.org/site/569/default.aspx # ancor) font état de 1.337.205.493 abattages en 2009. En utilisant une marge brute de 30 $ américains par unité, la valeur totale des pertes économiques dues à la mort ou au sacrifice en raison de défauts génétiques fut de 49,7 millions de dollars américains. C'est sûrement inférieur aux pertes du à la MAP ou au SDRP mais cela indique un impact financier important sur la production mondiale de porcs.

Articles liés

Opinion des experts

Résoudre les problèmes d'infertilité chez les truies14-Mar-2012 il y a 5 ans 5 mois 2 jours

Commentaires de l'article

Cet espace n'est pas destiné a être une zone de consultation des auteurs mais c'est un lieu de discussionouverts à tous les utilisateurs de 3trois3.

Pour commenter, vous devez être utilisateur de 3trois3 et vous connecter

Vous n'êtes pas encore utilisateur de 333?inscrivez-vouset accédez aux cours du porc, au moteur de
recherche,...C'est gratuit et rapide
Etes vous enregistré dans 333?LOGINSi vous avez oublié votre mot de passe nous vous l'envoyons ici

tags