Lire cet article dans:

Rentabilité économique de la filtration de l'air contre le virus SDRP

Cette étude reflète la performance de ce système de biosécurité dans un ensemble spécifique d'élevages de truies reproductrices d'une zone à haute densité porcine.

La filtration d'air dans des élevages de porcs est un chaînon de plus dans les protocoles de biosécurité qui a pour objectif diminuer la transmission de nouvelles souches du virus du SDRP entre des élevages, par voie aérogène, dans les zones à forte densité porcine. Le succès du système, démontré déjà par plusieurs études dans des élevages de truies reproductrices et dans des centres d'insémination, réside dans la diminution du risque d'introduction de nouvelles souches dans les élevages produisant ainsi des porcs négatifs à la maladie pendant des périodes plus longues.

Agrandissement d'un bâtiment avec ventilation tunnel pour l'installation de panneaux de filtres

Agrandissement d'un bâtiment avec ventilation tunnel pour l'installation de panneaux de filtres

Installation de filtres dans les combles sur les entrées d'air de l'élevage

Installation de filtres dans les combles sur les entrées d'air de l'élevage

Dans l'article “ Etude descriptive d'élevages avec filtration d'air contre le virus SDRP en Amérique du Nord” on analysait la performance de ce système dans des élevages de truies reproductrices. Cette étude a conclu que les élevages non filtrés subissaient des épisodes de SDRP tous les 1,4 ans et les élevages filtrés tous les 7,9 ans dans les mêmes conditions.

En se basant sur ces changements de l'incidence des épisodes de la maladie, les résultats de production d'un sous-groupe de ces élevages ont été analysés (8 élevages témoins contre 13 élevages filtrés) pendant une période supérieure à 6 ans.

À partir de ces changements de production on a calculé le paramètre financier “période d'amortissement de l'investissement” ou les années nécessaires pour obtenir le paiement total de la somme investie, dans ce cas, en biosécurité. Ces paramètres ont été calculés en se basant sur une analyse budgétaire partielle des différences des coûts de ces élevages filtrés face aux élevages témoins et non filtrés; c'est-à-dire, en prenant uniquement en compte les changements de production, l'investissement (achat de filtres, de pré-filtres et leur installation dans l'élevage) et les paramètres qui étaient variables dans un type d'élevage par rapport à un autre. Un exemple de l'analyse de données productives est représenté sur les courbes 1 et 2 sur lesquelles on voit les changements du taux de mises-bas et de porcs sevrés/truie/an par type d'élevage.

taux de mises-bas ajustée par période d'étude (3 mois) en comparant des élevages non filtrés (bleu) et des élevages filtrés (rouge)
Graphique 1 : taux de mises-bas ajustée par période d'étude (3 mois) en comparant des élevages non filtrés (bleu) et des élevages filtrés (rouge)

production de porcs sevrés/truie/an ajustée par période (3 mois) en comparant des élevages non filtrés (bleu) et des élevages filtrés (rouge)

Graphique 2 : production de porcs sevrés/truie/an ajustée par période (3 mois) en comparant des élevages non filtrés (bleu) et des élevages filtrés (rouge)

Après la modélisation statistique de la production de ces élevages face à différentes variables on a observé une augmentation totale du taux de mises-bas et des porcs sevrés par truie/an respectivement de 4 % et de 1,9 porcs, et une diminution de la mortalité des truies de 2,3 % dans les élevages filtrés après les avoir comparés aux non filtrés.

En prenant ces différences de production, on a défini un budget partiel sur une feuille de calcul avec les prix variables de deux élevages. Pour l'analyse du coût de production d'un porc sevré, l'analyse est basée sur un élevage modèle de 3000 truies, avec un coût d'alimentation de 278 $ / truie / an.

On a étudié deux scénarios différents : scénario 1 (élevage non filtré sans investissement) et scénario 2 (élevage avec 150 $ d'investissement /truie dans un système de filtration). On a constaté que la filtration de l'air dans ces élevages par rapport aux élevages non filtrés (coûts variables) améliorait les porcs sevrés/truie/an, le taux de mises-bas, de renouvellement, la mortalité des truies et les coûts vétérinaires. D'autre part, on a intégré le coût annuel du changement des filtres (tous les 3 ans) et des pré-filtres (tous les 6 mois). Un autre point important à prendre en compte était le coût de la vente du porcelet sevré : 39.32 $/porc sevré avec une prime de 5$ quand le porc était négatif au virus du SDRP (prime conservatrice mais qui tente de refléter une approximation des coûts réels de la filière).

En tenant compte de ces hypothèses basées sur des améliorations réelles en production dans ces élevages, le modèle a calculé une différence sur la production totale de presque 6.000 porcs sevrés en plus par an dans les élevages filtrés par rapport aux non filtrés. En tenant compte de la fréquence d'épisodes dans ces élevages, et en ayant une production de porcelets positifs au virus du SDRP pendant au moins 220 jours après chaque épisode de la maladie, la période d'amortissement du système de filtration a été de 2,1 ans

En conclusion, cette étude reflète la performance de ce système de biosécurité dans un ensemble spécifique d'élevages de truies reproductrices d'une zone à haute densité porcine. L'analyse de la rentabilité de cet investissement est basée sur des moyennes et ses résultats ne peuvent pas être considérés comme prédictifs d'un élevage déterminé. Aussi, il est important de tenir compte que ces calculs ne pourraient pas être appliqués dans des élevages à faible risque au virus du SDRP ou dans des élevages à faible niveau de biosécurité. Il est essentiel de réaliser préalablement une analyse exhaustive de la biosécurité de chaque élevage avant de penser à réaliser cet investissement.

Opinion des experts

Pleurésie: impact économique et stratégies de conduite04-Jun-2013 il y a 4 ans 6 mois 7 jours

Commentaires de l'article

Cet espace n'est pas destiné a être une zone de consultation des auteurs mais c'est un lieu de discussionouverts à tous les utilisateurs de 3trois3.

Pour commenter, vous devez être utilisateur de 3trois3 et vous connecter

Vous n'êtes pas encore utilisateur de 333?inscrivez-vouset accédez aux cours du porc, au moteur de
recherche,...C'est gratuit et rapide
Etes vous enregistré dans 333?LOGINSi vous avez oublié votre mot de passe nous vous l'envoyons ici

tags